Abbaye d'Alspach 

Contact

Marc Samson
E-mail : al.m.samson@9online.fr

Espace né de croisements divers - topographique, historique, linguistique et culturels - l'église Romane d'Alspach offre un point d'ancrage à l'action culturelle ambitieuse développée par la Ville de Kaysersberg depuis 1997. Cette politique culturelle est très largement associée aux Offices de Tourisme des deux cantons ainsi qu'à la politique de développement culturel engagée par la Communauté de Communes de la Vallée de la Weiss.
Tenant compte des conclusions d'une étude sur les potentialités culturelles de Kaysersberg, la Municipalité de Kaysersberg pour sa part a inscrit dans son plan d'action culturelle le principe d'une aide au projet présenté par l'association des Amis d'Alspach et s'affirme résolument comme un partenaire privilégié.

Comment faire pour y exposer ?

Une commission de choix se réunit chaque année au mois de septembre afin d'étudier les dossiers de présentation des artistes intéressés pour exposer dans cet espace culturel. Une fois la sélection établie un commissaire d'exposition suivra le travail des artistes durant les mois qui précèdent son exposition.

Le vernissage et la communication sont assurés par la Municipalité de Kaysersberg et l'association des Amis d'Alspach. Les artistes ont à leur charge le transport des oeuvres et la scénographie de leur exposition.

Deux expositions annuelles ciblées sur l'art papier sont proposées toujours à la même période :

  • la première au mois de juin,
  • la seconde au mois de septembre.

Entre temps des concerts (jazz, gospels, musique classique...) ponctuent la programmation, ainsi que des représentations théâtrales.

Présentation du Lieu

Sauvegardés grâce à la volonté de l'entreprise Kaysersberg Packaging, de la Société d'histoire de Kaysersberg, du Conseil Général du Haut-Rhin, du Conseil Régional Alsace et de l'Etat, les vestiges de l'Abbaye ont été restaurés afin de devenir un équipement culturel proche du public.

Pourtant, les bâtiments et l'église conventuelle ont subi bien des outrages, depuis la consécration de 1149. De l'ancienne église St-Jean-Baptiste ne subsistent plus que la nef et le bas-côté sud.

La plus grande partie des chapiteaux et consoles a été déposée au Musée d'Unterlinden de Colmar, mais l'ensemble des vestiges est un exemple représentatif de l'art roman en Alsace, construction soignée dans laquelle se mêlent figures religieuses ou symboliques, impostes ornées de motifs végétaux ou d'animaux et traces de polychromie.

La transformation en lieu culturel a permis l'achèvement de sa restauration, améliorant la visibilité et l'esthétique du bâtiment.
A l'intérieur ont été aménagées des locaux techniques permettant projections, sonorisation et éclairage. L'extrémité de la nef a été pourvue d'une estrade pour les représentations, et d'un écran.

Cette métamorphose de vestiges médiévaux religieux en salle dédiée à la culture au centre d'une entreprise en pleine activité donne à réfléchir sur les relations entre culture et entreprise.

Objectifs généraux de l'espace

Implanté au coeur de la Vallée de la Weiss ce pôle culturel vise à :

  • promouvoir un lieu historique méconnu
  • développer une nouvelle forme de partenariat industriel
  • favoriser la rencontre synergique entre des artistes et une culture industrielle vivante
  • offrir à la population de la Vallée l'opportunité de découvrir certaines formes d'expression de l'art contemporain
  • renforcer un parcours culturel, celui de la Route Romane, sur un segment nord-sud reliant Kaysersberg à Ribeauvillé permettant en outre le croisement avec un axe est-ouest vers Fribourg et Bâle.