Aller au contenu
Accueil » Blog » Visite » Église Sainte Croix de Kaysersberg

Église Sainte Croix de Kaysersberg

L’église Sainte Croix est située à Kaysersberg, au pied des ruines d’un château fort. Les trésors artistiques de l’église témoignent de l’évolution des 15e/16e siècles. Peu après la fondation de la ville, par les Hohenstaufen, l’église a été construite en 1227.

Deux concepts architecturaux différents fusionnent en un champ de tension unique. Les projets romans sont de plus en plus souvent entrecoupés d’éléments gothiques. Les constructions lourdes et massives doivent de plus en plus céder la place à la nouvelle légèreté et à l’élégance fonctionnelle du gothique naissant. Le point culminant de la tension entre les deux styles est atteint par les visiteurs dans la châsse sacrée.

Porte eglise sainte croix kaysersberg
Eglise Saint Croix – Kaysersberg

Le portail à degrés ou à colonnes a une forme archaïque. Il a été construit vers 1235. Les courbes de ses arcs sont soulignées par des barres rondes. Les impostes et les chapiteaux sont décorés d’aigles, de sirènes et de feuilles de palmier. L’arcade du portail représente le couronnement de Marie. Marie est assise à gauche du Christ. La scène est encadrée des deux côtés par les archanges Michel et Gabriel. Au-dessus du portail se trouve la Vierge à la croix. Une colombe est posée sur sa tête.

L’église mesure 29 mètres de long et sa hauteur à la clé de voûte est de 12,35 mètres. Le transept et le chœur surélevé abritent une crypte hexagonale. Au-dessus de la croisée de la nef, un clocher de 41 m de haut repose sur des piliers massifs.

Pendant la dernière guerre mondiale, durant l’hiver 1944/45, l’église a été gravement endommagée, mais a ensuite été parfaitement restaurée.

La décoration exceptionnelle de cette église est remarquable. Certains chapiteaux du portail roman sont ornés de pélicans et de sirènes à deux queues. Le bas-côté nord de l’église abrite un Saint-Sépulcre de 1514 de Jacques Wirt. La poitrine de Jésus présente une fente qui reçoit les hosties pendant la semaine sainte, typique des dépositions alsaciennes. Un magnifique retable du maître Jean Bongartz de Colmar (1518), représentant les scènes de la Passion, est remarquable.

Hotel Eglise Sainte croix Kaysersbger
Passion du Christ – Hans Bongart – Kaysersberg

Suite à d’importantes modifications au 15e siècle, il ne reste aujourd’hui de l’église romane d’origine que quelques éléments à l’intérieur de l’église et, à l’extérieur, le portail à colonnes et son tympan.

L’église abrite une statue surdimensionnée du Christ et un autel sculpté de Hans Bongart datant de 1518.

Évaluer cet article :
[Total : 0 Moyenne : 0]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.