Histoire du Blason de Kaysersberg

Kaysersberg porte « d’argent à la bourse de sable ferrée d’or ». Ce qui veut dire que les armes de Kaysersberg comportent un écu à fond blanc sur lequel est posée une bourse noire dont les boucles et les ornements métalliques sont jaunes.

L’usage du sceau se répandit dans les villes du Saint-Empire au cours du 13e siècle.
Mentionné dès 1271, celui de Kaysersberg représente une tour, marque de l’autorité impériale.

Lorsqu’en 1293 Kaysersberg accède au rang de ville impériale, elle choisit ses propres armoiries. Les bourgeois de la cité y représentent leur symbole, la bourse, qui n’est autre que le porte-monnaie du Moyen Age.

Même si la ville fit, depuis le 19e siècle, quelques entorses à la vérité historique (présence de double-armoiries regroupant tour et besace), la tradition populaire garda sans discontinuer la « Tasche » (la bourse) comme symbole de la cité, visible sur de nombreuses auges en pierre, bornes…