Aller au contenu
Accueil » Blog » Visite » L’écomusée d’Alsace

L’écomusée d’Alsace

Le voyage dans le temps est une expérience unique – et nous ne parlons pas ici d’un roman de science-fiction, mais d’un lieu très spécial situé non loin de Mulhouse et de Colmar, à 40 min de Kaysersberg. Le lieu dont il est question ici existe à mi-chemin entre le début du 20e siècle et notre avenir : il est connu sous le nom d' »écomusée d’Alsace » et il est le plus grand écomusée de France et l’un des plus importants d’Europe.

L’écomusée d’Alsace : c’est quoi ?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un « écomusée » ? Un écomusée est une institution dont l’objectif est de protéger et de promouvoir des zones présentant un patrimoine culturel ou naturel important. Un tel musée n’est ni entouré d’un mur ni « enfermé » dans un bâtiment : son site et la communauté qui y vit et qui en perpétue les traditions sont eux-mêmes l’écomusée. Les visiteurs ont la possibilité de découvrir de près la vie de la communauté et le patrimoine culturel local.

Dans les années 1970, on a pu observer un étrange phénomène de construction en Alsace : Les magnifiques maisons alsaciennes traditionnelles, construites selon des techniques ancestrales et qui ont marqué le paysage depuis des temps immémoriaux, ont été détruites à un rythme rapide pour faire place à des bâtiments modernes anonymes et sans intérêt. Les raisons de cette vague de démolition étaient d’une part de nature socio-structurelle (par exemple l’exode rural), mais étaient également liées à un souci de statut (vivre avec son temps, effacer le passé rural de la région).

La naissance de l’écomusée d’Alsace

Heureusement, un groupe d’étudiants et de bénévoles ingénieux a décidé de s’engager pour la préservation de l’architecture et des traditions locales. Au départ, ils avaient prévu de démonter les maisons d’origine correspondantes et de les reconstruire ailleurs afin de réaliser leur ambitieux projet : Une sorte de « refuge » pour la tradition alsacienne.

Ce lieu de refuge se trouvait sur l’ancien site industriel mis à disposition par la commune d’Ungersheim. Les bâtiments y ont été reconstruits à l’identique, comme ils l’étaient sur leur site d’origine. C’est ainsi qu’est né le village que nous appelons maintenant « Ecomusée d’Alsace ».

Au fil du temps, les pièces des maisons se sont remplies d’objets de la tradition alsacienne ainsi que de photographies et de documents donnés par des familles de toute la région. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent entrer dans le village, se promener dans les bâtiments et observer comment la vie des habitants se déroule.

Visiter l’écomusée d’Alsace

LÉcomusée d’Alsace se situe a une grosse demi heure de Kaysersberg C’est le plus grand musée de plein air de France et même d’Europe. 70 maisons, principalement du sud de l’Alsace et du Sundgau, y ont été reconstruites comme nous venons de l’évoquer.

Le village prend vie grâce à un groupe de guides/interprètes qui ont adapté leur vie au rythme du passé et qui incarnent différents métiers : le barbier, le forgeron, le paysan et le berger, l’institutrice et sa petite école, le luthier … On y trouve également une boulangerie, une école, un moulin à eau, une distillerie, une poterie et bien sûr des fermes typiques de la région. Chevaux, cochons, vaches, canards, ânes, chèvres, oies, cigognes et autres animaux vivent dans le village-musée.

Des femmes vêtues de ravissantes robes traditionnelles alsaciennes cuisinent de délicieux plats selon la tradition locale, dévoilant parfois les secrets de certaines recettes aux visiteurs les plus curieux.

Outre la nourriture, il y a mille façons de passer son temps à l’écomusée, une journée entière ne sera évidemment pas de trop. On peut par exemple jouer à des jeux que les enfants et les adultes aimaient pratiquer autrefois, ou explorer le gigantesque domaine de l’écomusée en charrette tirée par des chevaux ou son légendaire tracteur. On peut également écouter les histoires et les explications des villageois sur les anciennes techniques de travail ou l’histoire particulière de la région et de ses différents dialectes (entre le français et l’allemand).

Jardins de l'écomusée d'Alsace

Respect des traditions et de l’environnement

Au-delà de l’aspect historique et culturel, l’écomusée s’efforce également de préserver le patrimoine naturel de la région. En effet, de nombreuses espèces animales et végétales sont protégées et entretenues au sein du musée. L’exemple le plus évident est celui des nombreuses cigognes qui nichent sur les toits des maisons du village. Si l’on a l’occasion de visiter le musée à une certaine période de l’année, on peut observer de près de nombreux spécimens de cet élégant oiseau.

Autre particularité de l’écomusée : même si vous le visitez plusieurs fois dans la même année, vous verrez toujours quelque chose de nouveau, car la vie du musée doit suivre les changements dus au changement climatique, comme elle l’a toujours fait. Les habitants du village suivent le cours des saisons à travers des fêtes et des événements typiques du passé alsacien, liés aux croyances populaires et à la religion.

Un écomusée ne doit cependant pas être uniquement lié au passé. Pour préserver les traditions, il faut les vivre et pas seulement s’en souvenir. C’est exactement ce que font les habitants du village aujourd’hui, tout en gardant un œil sur l’avenir.

Comment ? En explorant le musée, on tombe sur une zone de bâtiments à l’aspect plutôt bizarre. À première vue, on pourrait croire qu’ils ont été construits avec des techniques traditionnelles, mais l’équipement à l’intérieur provient du monde moderne ou plutôt de la société du futur. Ces bâtiments font partie du projet « Vivre le XXIe siècle en Alsace » et ils servent d’expérience pour tester comment les générations futures pourraient profiter des techniques et des connaissances de notre passé pour construire une société plus respectueuse de l’environnement.

Ce dialogue permanent entre le passé, le présent et l’avenir, et la capacité à évoluer sans cesse sans perdre de vue l’objectif initial, constitue le véritable sens de l’écomusée.

Infos utiles et réservation

Vous trouverez toutes les périodes d’ouvertures de l’écomusée d’Alsace sur le site de notre partenaire où vous pourrez également réserver vos billets de visites en ligne.

Pour votre organisation, sachez que l’écomusée d’Alsace est ouvert du mardi au dimanche de 10h00 à 18h00. De quoi vous laisser tout le temps de vous y rendre tranquillement depuis Kaysersberg !

Note : L’ancienne mine de potasse « Clair de Mine« , située juste à côté, vaut également le détour (visite des installations, descente dans un puits de 500 m de long, circuit multimédia). Un train relie d’ailleurs le le village et la mine.

Évaluer cet article :
[Total : 1 Moyenne : 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.